Pré-mondial 3ème manche

Vent de sud prévu de se renforcer à 40km/h par l’Ouest, thermiques purs atteignant 3000m à partir de 14:00.

Manche courte, 140km, afin d’avoir les pilotes au but avant que le vent n’atteigne 40km/h: Start Longeagne R=3km, Pic de Bure, Aujour, Chabanon (R=12km), Col St Jean, et retour à Aspres.

Les premiers pilotes à décoller n’arrivaient même pas à monter, le challenge était de rester en l’air… à l’ouverture de la start, les pilotes les plus haut n’avaient réussi à prendre que 150m au dessus de la crête… personne ne voulait partir, mais Roger prend le risque et part seul vers les petits reliefs au Nord de Veynes qui sont à l’ombre d’un banc d’Altocumulus… les autres l’observent, et lorsqu’il enroule son premier thermique, ils partent enfin; mais c’est encore très mou, et on perd 2 pilotes qui posent dans la vallée.

A l’approche du Pic de Bure les thermiques s’améliorent, mais la branche vent de face vers Aujour se fait dans une masse d’air quasiment morte et nous « perdons » encore 2 pilotes…

Aujour n’était pas encore très bon, mais tout juste suffisant pour traverser la vallée de la Durance, et raccrocher la crête en face qui mène à la Malaup, où un bon thermique pur a permis au pilotes de refaire le plein d’altitude, avant de tourner la 3ème balise.

Mais un autre challenge les attendait: traverser la très large vallée de la Durance jusqu’à la crête de Chabre (Laragne) avec un fort vent de SàSW… la plupart des pilotes ont choisi de passer par les faces sud de St Genis, Jacques a traversé tout droit, bénéficiant sans doute d’un effet de ressaut généré par les crêtes du secteur de Sisteron.

Au passage du 4ème point de virage, la balise de Sederon donnait un vent de SW 41km/h rafales 56km/h…

Le retour vent arrière était facile, sauf pour Roger qui, n’ayant pas pris assez de marge d’altitude, a du se refaire au pied d’Arambre.

5 pilotes sur 9 ont fait le but, Manfred l’emporte à 43km/h, devant Roger à 4 minutes. Le classement est dans le menu compétition.