comparé au deltaplane

Le PUL est-il plus dangeureux que le deltaplane?

Non, bien au contraire:

  1. Le contrôle de la trajectoire est plus facile et plus précis qu’en pilotage pendulaire;
  2. Le risque de tumbling* n’existe pas;
  3. Atterrissant sur roue ou patin, le vent arrière ne pose pas de problème;
  4.  Protégé par la structure, le corps du pilote est moins exposé.

Hors mis le cas particulier du décollage à pied, on peut affirmer sans se tromper que le planeur ultra-léger est plus sécurisant que le deltaplane

* Tumbling: basculement de l’aile par devant puis en dessous du pilote; peut se produire en deltaplane dans des conditions de très fortes turbulences ou de sévères cisaillements de vent; cet incident se traduit souvent par la rupture de l’aile en vol.