Le Sparrowhawk, ultra-léger certes, mais un véritable planeur

La preuve est faite que le Sparrowhawk, malgré ses seulement 70kg de masse structurelle, et son envergure d’à peine 11 mètres, se comporte aussi bien, voir parfois mieux que ses “grands frères”. Il permet de faire du vrai vol à voile, dans un environnement exigeant, tel les Alpes du sud:

Jac a réalisé plusieurs circuits de plus de 300km dont un de plus de 400km, atteint des altitudes supérieures à 4400m, et volé en onde. Et il a particulièrement apprécié son extrême agilité qui lui donne un avantage certain en thermique, et en vol de pente. Le comportement à basse vitesse très sain, et la vitesse de décrochage de 55km/h à 151kg de masse totale, permettent de spiraler confortablement à 70km/h. En transition, l’analyse de SeeYou donne des finesses de 35 à 36 à des vitesses de 110 à 125km/h.