Ascension cross-country

9 pilotes membres d’ADPUL, dont une femme, se sont retrouvés à Aspres sur Buëch pour le week-end de l’Ascension pour une session de cross country.

Si le vent du Nord nous a empêché de voler le Jeudi 30, à partir du vendredi, les ascendances de l’Ascension étaient au rendez-vous ; le bilan est éloquent :

Michel en Swiftlight-E :

  • 31/5 triangle d’environ 200km Longeagne – Pic de Queyrel – Cheval Blanc, mais il ne comptabilise que 140km car il a dû rallumer son moteur pour se sortir d’un point bas à l’Est des Monges
  • 1/6 triangle d’un peu plus de 200km Moucherotte – Pic de Bure – Beaumont, mais il ne comptabilise que 85km car il a dû rallumer son moteur pour se sortir d’un point bas après le Moucherotte

Pascal en Swiftlight-E 

31/5 FAI 207km Longeagne – Mont Guillaume – Montagne de Beynes

1/6 triangle 214 km Moucherotte – Col du Noyer – Col Saint Jean, guide de Thierry

2/6 DL 300km Longeagne – Quingey (entre Dôle et Besançon), tentative de rentrer chez lui en vol qui échoue dans la stabilité lorsqu’il quitte le relief du Jura

Thierry en eSwiftlight (version David Chaumet)

1/6 triangle 214 km Moucherotte – Col du Noyer – Col Saint Jean, en patrouille avec Pascal en leader, 3 ème vol en Swiftlight

Patrick en Swiftlight

31/5 Triangle de plus de 200km Longeagne – Petit Chaillol – Coupe, comptabilisé 178km FAI

1/6 Triangle 276km Moucherotte – Ubac – Chabre

Jac en Swiftlight

31/5 Triangle FAI 241km Mt Guillaume – Montagne de Beyne – La Motte Chalançon

1/6 Triangle FAI 256km Moucherotte – Orcières – Sederon

2/6 Triangle 388km Moucherotte – Chamonix – Beaumont

Roger en Archéoptéryx 

2/6 DL 506km : Longeagne – Vercors – ChamonixLichtenstein – Obersee (SE Zürich), il rentre chez lui en vol  🙂 

Peter en Archéoptéryx 

boucle des circuits plus modestes: 126, 163, et 176km

Philippe en Archéoptéryx 

a aussi bouclé de beaux circuits avec son Archéoptéryx, mais ils n’ont pas été déclarés.

Cornélia en Archéoptéryx 

est restée en vol local

Les traces sont visibles sur OLC, XContest ou dans la CFD

Grâce aux enregistreurs igc qui détectent le fonctionnement du moteur, si le pilote le rallume, le calcul des points s’arrête et la trace passe en noir, exemple, le vol de Michel du 31/5 

Préparation prévol